Du 12 au 14 octobre 2011 - Participation active au

2e Congreso Nacional y Coloquio Internacional de Medicina Legal y Ciencias Forenses cuyo tema central es la Violencia Sexual " à Managua, Nicaragua,

Le docteur Marie-Claude LÉNÈS a présenté 5 contributions lors des 3 journées du congrès organisé par le Professeur DUARTE CASTELON.

afiche ii congreso forense

EXPOSITORES DEL PRECONGRESO A REALIZARSE EL 12 DE OCTUBRE DEL 2011.
 
  • Dr. Zacarias Duarte (Nicaragua)
  • Dr. Alberto Gonzalez (Nicaragua)
  • Dr. Abad Valladares (Nicaragua).
  • Dr. Neilh Hernandez (Nicaragua).
  • Dr. Luis Kvitko (Argentina).
  • Dr. Jesus Prada (Colombia).
  • Dra. Marie Claude Lénès (Francia).
EXPOSITORES DEL II CONGRESO A REALIZARSE LOS DIAS  13 Y 14  DE OCTUBRE DEL 2011.

 

  • Magistrada Alba Luz Ramos (Nicaragua).
  • Dr. Zacarias Duarte (Nicaragua).
  • Dr. Julio Espinoza (Nicaragua).
  • Dra.Candida Chavez (Nicaragua).
  • Dr. Nelson Garcia (Nicaragua).
  • Dr. Edgard Salinas (Nicaragua).
  • Dr. Nestor Membreño (Nicaragua).
  • Dra. Sara Mora (Nicaragua).
  • Dr. Guillermo Montenegro (Nicaragua).
  • Dra. Veronica Acevedo (Nicaragua).
  • Lic. Yader Hernandez (Nicaragua).
  • Dra. Martha Quezada (Nicaragua)
  • Dr. Jaime Alfonso Solis (Nicaragua)
  • Dra. Clarisa Ibarra (Nicaragua).
  • Dra. Angela Rosa Acevedo (Nicaragua).
  • Lic. Sergio Salazar (Nicaragua).
  • Lic. Clara Gutierrez (Nicaragua).
  • Ministerio Publico (Nicaragua).
  • Comisaria de la Mujer (Nicaragua)
  • Dra. Alicia Marlenne Basanta (Cuba).
  • Dr. Luis Kvitko (Argentina).
  • Dr. Jorge Albinez  (Perú).
  • Dr. Guido Berro Rovira (Uruguay).
  • Dr. Luis Jesus Prada (Colombia).
  • Dra. Ana Ines Ricaurte (Colombia).
  • Dr. Duarte Nuno Viera (Portugal).
  • Dra. Marie Claude Lénès (Francia).
  • Dra. Carmen Vasquez (USA).
  • Dra. Deana Buril (USA).
  • Dra. Miriam Elizondo (USA).
  • Dra. Liliana Pizana (USA).
  • Lic. Shelley Botello (USA).
  • Rape Crisis Center (USA).
  • Dr. Alfredo Rodriguez (Mexico)
  • Dr. Alfredo A. Romero (El Salvador).
  • Lic. Luis A Turcios (El Salvador).
  • Msc. Verny Zuñiga Cabalceta (Costa Rica).
  • Dr. David Ramirez (Costa Rica).
  • Terre des hommes

image de piedCliquez sur l'image pour accéder au site officiel du congrès

Le 12 octobre 2011, Crowne Plaza, avec le Dr Duarte nous visitons les posters exposés pour le congrès.

01

Ces posters traduisent parfaitement la préoccupation qui nous anime et mettent en évidence les thèmes sur lesquels nous travaillons généralement en psychotraumatologie et en particulier dans ce congrès.

Un travail de préparation et nos échanges dans les mois précédant le congrès nous ont permis de cibler 5 thèmes de communications. Ces thèmes ont été choisis en fonction des problèmes soulevés en général, et en particulier au Nicaragua, par la prise en compte des situations de victimisation.

02

Les communications choisies pour ce congrès traitent :

- des méthodes scientifiques pour le diagnostic et l’évaluation du trauma psychique

« Psicotraumatologia Forense »

« L’incrustation de l’image traumatique: valeur scientifique du dire des victimes »

- de la prévention de la victimisation secondaire:

« Agressions sexuelles, quel trauma psychique ? »

 

La conférence

- « Les enfants victimes de sévices répétés et l’expert »

et la conférence

«La parole des femmes victimes de violence»

répondent aux propositions de ces deux posters

03   04

 

05

Sur cette photo/poster, les membres de l’Institut de Médecine Légale entourent le Dr Duarte.

Parmi ces personnels, une quarantaine ont été formés au cours du premier Postgrado Superior de Psicotraumatologia Forense, en 2010.

Le II Congreso International de Medicine Legal y Ciencias Forenses, en 2011, va être animé avec le concours de ces experts déjà formés. Certains seront animateurs de séances, d’autres feront des communications.

56

Dr Umberto Julio PULIDO CASTRO

Directeur de l'Enseignement et de la Qualité à l'Intitut de Médecine Légale de Managua

Co-organisateur du Congrès


REALISATION ET COMPTE RENDU DES COMMUNICATIONS

II Congreso Internacional de Medicina Legal y Ciencias Forenses

Managua, Nicaragua 2011

Programa Pre Congreso

Miércoles 12 de Octubre

Hora

Salón Maderas

Psícotromatologia Forense

09:00 – 10:30 am

Dr. Jesús Prada/Colombia

Técnicas de Entrevista Forense en el abuso Sexual y Maltrato Infantil

10:30 – 11 00 am

RECESO

11:00 – 12: 30.m

Dr. Jesús Prada/Colombia

Técnicas de Entrevista Forense en el abuso Sexual y Maltrato Infantil

12:00 – 02: 00 pm

ALMUERZO

02:00 – 03: 30 pm

Dr. Marie Claude LENNES/ Francia

Psícotromatologia Forense

03:30 – 03:45 pm

RECESO

03:45 – 05:00pm

Dr. Marie Claude LENNES/ Francia

Psícotromatologia Forense

Le 12 octobre 2011 – Première conférence

« Psícotromatologia Forense »

Conférence de 3 heures, destinée aux juristes, selon la demande du Dr Duarte.

L’enjeu était de taille : présenter, à un public censé ne pas avoir une formation médicale ou spécialisée, une vision claire des avancées en matière de traumatisme psychique.

Intérêt de cette conférence:

En décembre 2009, une première semaine de formation destinée aux personnels de l’Institut de Médecine Légale ( médecins, médecins légistes, psychiatres, psychologues)   avait suscité un tel intérêt qu’elle avait abouti à la création en 2010 du 1er Postgrado Superior de Psícotromatologia Forense.

Une quarantaine d’experts ont donc été formés en 2010 au diagnostic, et à l’évaluation du trauma psychique. Depuis, ces mêmes experts ont rendu des expertises qui ont intrigué puis intéressé les juristes et les procureurs selon les témoignages qui m’ont été rapportés. C’est à partir de ce constat et à partir de la demande exprimée par les juristes dans leur ensemble que la conférence du pré- congrès, traitant pendant 3 heures de la psycho traumatologie, a été organisée.

06

Salón Maderas, 12 octobre, 14 heures

Ouverture de la conférence par le Dr Benito Rafael Lindo, modérateur

Le Dr Benito Rafael Lindo, médecin légiste de Leon est un des experts formés en 2010 par le Postgrado Superior de Psicotraumatologia Forense.

07

A l’instar du Dr Benito Rafael Lindo, plusieurs experts formés en 2010, seront animateurs de séances au cours de ce Congrès. Le premier Postgrado Superior de Psicotraumatologia Forense a mis en place une dynamique qui se perpétue et crée du lien entre les acteurs de la Médecine Légale du Nicaragua.

Mais pas seulement : le Dr Benito Rafael Lindo nous a fait part du vif intérêt de la Cour lors de la présentation d’une de ses expertises mettant en évidence le trauma psychique avec une explication claire des mécanismes psychopathologiques.

08

Début de la conférence avec le concours de l’interprète Carole Urlacher que je remercie pour ses qualités de traductrice et pour toute la bonne volonté dont elle a fait part.

09

Puis la conférence s’est continuée en partenariat direct avec le Dr Duarte qui, grâce à sa profession et grâce à nos échanges antérieurs, est très à l’aise avec les concepts en psychotraumatologie.

A partir de cette conférence il sera le traducteur de toutes mes sessions au congrès.

10

Plus la conférence se déroulait et plus l’auditoire était intéressé et captivé....

11

Le Dr Benito Rafael LINDO a montré qu’il était non seulement en capacité d’intégrer des concepts très spécialisés mais surtout il a su faire partager et transmettre à son tour ces concepts.

RESULTAT IMMEDIAT ET A LONG TERME :

Lors de cette conférence, l’auditoire a été important (au moins 200 personnes) et attentif (cf photos de la conférence)

A la suite de cette sensibilisation, les personnels décisionnaires de la Cour Suprême ont émis, auprès du Dr Duarte et de moi-même, le souhait de pouvoir bénéficier d’une formation complète pour tous les juristes, avocats, juges et procureurs du Nicaragua. Cette demande a été confirmée par le Dr Duarte dans le mail reçu le 16 novembre 2011 :

«...La semaine prochaine je vais proposer aux organisme de coopération internationale le financement pour faire le cours du Psychotraumatologie pour les fonctionnaires judiciaires du Nicaragua, dont nous avons parlé le dernier jour à Managua et qui aura une durée de deux semaines vers février 2012....»

12

Ouverture possible sur l’Argentine : ce défenseur du droit des enfants, très intéressé par la première conférence, puis par les suivantes, doit prendre contact avec nous ( FMCSF).


13

CEREMONIE D’INAUGURATION

12 octobre 2011

14

15

Pendant l’hymne national

Dr Umberto PULIDO CASTRO - Director de Docencia y Calidada Intituto de Medicina Legal

- Dr Zacarias DUARTE CASTELON - Director General Instituto de Medecine Legal

Sr Don Leon de la TORRE KRAIS - Ambajador de Espana

Dra Yadira CENTENO - Magistrada Corte Suprema de Justicia

Dra Alba LUZ RAMOS - Magistrada Presidenta Corte Suprema de Justicia

Dr Marvin AGUILAR - Magistradi Vice-Presidente Corte Suprema de Justicia

Sr Antoine JOLY - Ambajador de Francia

Dr Julio ESPINOZA CASTRO - Subdirector General Institute de Medicina Legal

16  

Ce poster du congrès résume toute l’éthique de notre travail clinique et de notre travail de recherche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’allocution de son Excellence l’Ambassadeur de France, Monsieur Antoine Joly, allocution centrée sur «Science et Conscience » a été très appréciée par les invités de cette inauguration.

17

Nous remercions Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France, Antoine Joly, qui nous a accordé du temps et a manifesté son intérêt pour notre travail.

18

13 octobre 2011

EMISSION DE RADIO 

En marge du congrès et de façon impromptue, le Dr Zacarias Duarte me demande de réaliser une émission de radio le 13 octobre de 8 heures à 9 heures.

19

L’émission, en direct, est animée par Girardo RODRIGUEZ, magistrat de la Cour d'Appel, qui réalise l’interwiew et me questionne à partir des messages envoyés par les auditeurs. Le Dr Duarte y participe et assure la traduction.

20

Le thème est celui de la violence en général. Elle est abordée ici dans ses différents registres : psychologique, sociétal, ethnique, culturel... Nous parlons des victimes de la violence mais aussi des acteurs de cette violence. Le questionnement porte souvent sur un comparatif entre ce qui se fait en France et ce qui se fait au Nicaragua.

Au cours de l’émission l’accent est mis sur un domaine qui me tient à coeur, celui de la prévention du développement de la violence chez les enfants et chez adolescents.

Nous avons évoqué les diverses méthodes utilisées dans différents pays. L’échange effectué, à ce propos, avec Madame RIBERO, chef du parquet des mineurs près la Cour Suprême du Comté de New York, a été intégré dans cette émission. Ceci souligne, si le besoin en était, l’importance d’une culture internationale dans ce domaine.

21

 

22   23

Échange de points de vue avec Madame RIBERO, New-York, le 4 octobre 2011

Résultats directs de cette émission radio à la PRIMESTERA

Plusieurs appels téléphoniques émanant d’associations nicaraguayennes, survenus à la suite de l’émission, et souhaitant notre aide pourraient déboucher sur une coopération. Cette coopération pourrait être établie selon nos critères essentiels : participer à la formation d’experts capables ensuite d’être autonomes. Ces experts pourront gérer et transmettre les acquis de la formation en fonction de leur culture et des paramètres locaux.


Coup d’oeil sur le programme des 13 et 14 octobre :

- non seulement les 4 interventions prévues pour le Dr Lénès sont programmées

- mais deux experts formés en 2010 présentent une communication dans la « veine » des enseignements du postgrado de psicotraumatologia :

- le Dr Edgar Salinas, psychiatre : « Dano psiquico »

- le Dr Nelson Garcia, psychiatre : « El valor terapeutico de la entrevista forense en victimas de violencia intrafamiliar y sexual »

Cela correspond à la «philosophie» de nos formations FMCSF : former des experts qui, à leur tour vont faire part de leur expérience et ainsi alimenter dans leur pays, en l’occurence au Nicaragua, un vivier d’experts et de cliniciens chercheurs. 

28

Jean Boivin, directeur de FMCSF et le Dr Edgar Salinas, psychiatre de l’Institut de Médecine Légale, expert en psychotraumatologie, après sa communication « Dano psiquico »

29

30

31

32


13 octobre 2011 - Deuxième conférence

« Les agressions sexuelles. Quel impact Psychique ? »

Nous avions choisi ce thème essentiel en matière d’agression sexuelle. Trop souvent, lorsqu’il n’y a pas de lésion physique décelable, la souffrance de la victime est méconnue. L’enjeu était donc d’exposer clairement et de démontrer l’existence et les mécanismes du traumatisme psychique dans toutes les formes d’agressions sexuelles.

33

Cette conférence était présentée par une psychologue de l’Institut de Médecine Légale, Maria Marta Zuniga, une des expertes en psychotraumatologie formée en 2010. 

34

Depuis novembre 2010, Maria Marta Zuniga m’avait contactée à plusieurs reprises par mail pour me demander mon avis sur des cas d’agression sexuelle chez des enfants. Nous avions eu des échanges fructueux qui, pour moi, mettent en évidence trois points

- l’intérêt pour le travail spécialisé en psychotraumatologie suscité après le premier Postgrado Superior de Psicotraumatologia Forense

- l’excellent niveau des experts formés tant au niveau de la clinique que de la recherche

- la nécessité de pouvoir compléter la formation de base par un cycle d’approfondissement qui pourrait avoir aussi vocation à être une supervision.

35

Déroulement de la conférence : Dr Duarte, Dr Lénès, Maria Marta Zuniga, Caroline Urlacher

36

A la pause, avec quelques psychologues «anciennes élèves» du Postgrado qui ont manifesté leur plaisir de me revoir....


13 octobre 2011 - Troisième conférence

« La parole des femmes victimes de violence »

Le thème de cette conférence était essentiel lui aussi. En effet on oppose très souvent les dires de la présumée victime aux dires du présumé agresseur : c’est « parole contre parole...».

La révélation des sévices par la victime, surtout s’il s’agit d’une femme victime de sévices répétés par une personne de son entourage, va non seulement être objet de « doute raisonnable » mais va se dérouler très souvent dans une ambiance de « combat inégal ».

37

Les raisons de ce combat inégal sont multiples et d’ordre sociologique, historique, culturel. Elles sont exposées dans cette conférence. 

38

Aux phénomènes qui empêchent la victime d’être entendue s’en ajoute un autre qui constitue un écueil de taille pour les professionnels qui ont à travailler avec les victimes : l’incapacité pour la victime à exposer clairement ce qui lui est arrivé.

L’originalité de cette conférence réside dans l’analyse des mécanismes psychotraumatiques qui bloquent l’émergence de la parole chez les victimes et dans la proposition d’un abord différent dans la communication avec les victimes de violences interpersonnelles.

39

La conférence « La parole des femmes victimes de violence » a suscité un intérêt marqué chez cette psychiatre du Salvador qui travaille dans ce domaine.


14 octobre 2011 - Quatrième conférence

Séance plénière

« L’incrustation de l’image traumatique : valeur scientifique du dire des victimes »

Lors du choix des différentes interventions, le Dr Duarte avait jugé que ce thème était essentiel et avait décidé de lui réserver une séance plénière : « L'incrustation de l'image traumatique: valeur scientifique du dire des victimes», sera la première et la plus importante intervention du vendredi, dans la modalité de conférence magistrale, c'est à dire une intervention adressée à l'ensemble des participants, environ 400 ou plus ».

40

Dernière mise au point avant la séance plénière.

41

8 heures, les premiers participants s’installent...

42

Les diapos sont prêtes. Le public sera-t-il à la hauteur des attentes du Dr Duarte ?

43

Le Dr Duarte arrive et nous commençons la conférence....

44

La démonstration de l’incrustation de l’image traumatique se déroule et le propos scientifique, relativement abstrait, est explicité et «illustré» par des dessins réalisés par des enfants traumatisés. La présentation de ces «productions plus vraies que nature» rend la démonstration accessible à tous...

La grande salle s’est remplie d’un public très attentif....

55

Ce ne sont plus les 400 personnes attendues mais plus de 600 personnes qui vont assister, debout pour certaines, à cette conférence traitant d’un point méconnu dans la prise en compte des victimes et dans l’étude des phénomènes de victimisation : « la preuve de la valeur scientifique du dire des victimes».

45

46

Fin de la conférence. Le retour de la salle est excellent...la satisfaction se lit sur le visage de la conférencière et sur celui de l’organisateur du congrès...

47

Petite photo pour la remise du certificat de remerciement pour la conférence…

48

Tout de suite après cette conférence, nous sommes assaillis, le Dr Duarte et moi-même, par plusieurs personnes, soit présidentes d’associations, soit journalistes, qui désirent échanger et créer des liens.

49

Interwiew dans l’heure suivante avec la journaliste (radio sur le web) très interressée par le congrès mais aussi par la victimologie et par l’association FMCSF.


14 octobre 2011 - Cinquième conférence

«L’enfant victime de sévices répétés et l’expert»

50

La problématique est de taille : les enfants victimes de sévices répétés ne parlent pas...ou parlent très tardivement et lorsqu’ils tentent de parler, souvent ils ne sont pas entendus ou bien leur parole est mise en doute...

Le public, en dépit de l’heure tardive de cette dernière conférence, est au rendez vous...

51

52

Mon travail de recherche clinique sur la souffrance des enfants victimes et sur les moyens «originaux» de décryptage de cette souffrance a beaucoup intéressé l’auditoire...les questions étaient trop nombreuses en fin de conférence.

53

L’exposé se fait en parfaite collaboration avec le Dr Duarte.

54

Dr Zacarias Duarte, Dr Marie Claude Lénès, Dr Benito Lindo....Fin de la dernière conférence...et «mission accomplie»

CONCLUSION

En 2009, à la demande du Dr Z Duarte et grâce à l’appui de l’Ambassade de France, une coopération s’est mise en place avec le Dr Lénès en matière de psychotraumatologie.

Cette coopération s’est renforcée en 2010 avec la création du Premier Postgrado Superior de Psicotraumatologia Forense. Une quarantaine d’experts ont été formés...

En 2011, le 2ème Congreso de Medicina Legal y Ciencias Forenses a montré l’intérêt que manifestait non seulement le Nicaragua mais aussi toute l’Amérique Centrale, voire l’Amerique Latine pour la psychotraumatologie c’est à dire pour la recherche et le travail clinique dans la prise en compte des phénomènes de violence et de leur impact chez les individus...La mission pour laquelle j’avais été sollicitée et pour laquelle j’ai été soutenue par l’Ambassade de France semble avoir atteint son objectif. 600 personnes étaient attendues à ce congrès, il y en eu plus de 1100 d’après les organisateurs.

Et même au delà, après ce Congrès, la coopération pourrait se renforcer car nous avons reçu plusieurs demandes précises :

1 - Formation en psychotraumatologie, pendant deux semaines en février 2012, pour les juges, les « fiscales », les avocats, les juristes...

Demande reçue de la Cour Suprême et relayée par le Dr Duarte.

2 - Création du deuxième Postgrado Superior de psychotraumatologie pour les psychiatres, les psychologues, les médecins légistes ... du Nicaragua

Demande reçue directement de l’UNICA pendant le Congrès et confirmée par le Dr Duarte.

3 - Création d'un Diplôme Universitaire de Spécialité en Médecine Légale avec le concours du Pr Duarte Nuno Vieira du Portugal. Ce diplôme comporterait deux semaines de psychotraumatologie à assurer par nous.

Demande du Dr Z Duarte

4 - Module d'approfondissement au diagnostic et au traitement du psychotrauma pour les experts psychiatres et psychologues formés en 2010 et d’une durée d’environ deux semaines.

5 - Projet d’écrire tout le cours à traduire en espagnol pour la diffusion en Amérique Latine.

Tous ces projets ont bien sûr mon assentiment. Ils sont à inclure dans l’éthique qui nous anime depuis le début de la coopération avec le Nicaragua et qui est la base de notre association FMCSF.

Notre but est de transmettre et partager un savoir et un savoir-faire clinique qui résultent de plusieurs années d’expérience pour former des experts dans l’optique suivante :

«. ... si apporter une aide ponctuelle n’est pas négligeable, il m’est apparu évident qu’il était plus important de former des experts locaux. Ces experts pourront ensuite assurer et la prise en charge des traumas et la formation de nouveaux personnels. L’ éthique et la «philosophie» de notre association, s’inscrivent dans la logique du proverbe chinois « Si un homme a faim, ne lui donne pas un poisson, apprend lui à pêcher.» Dr Lénès in FMCSF

Le Dr Zacarias Duarte est le vice président de cette association et le coordinateur pour l’Amérique Latine. 

Ce Congrès a montré l’implication des experts formés en 2010. Non seulement ils ont été acteurs du Congrès en tant que conférenciers ou modérateurs, mais aussi ils ont montré comment, dans leur travail au quotidien avec les différents professionnels confrontés aux conséquences de la violence sur l’individu et sur la société, ils ont établi du lien, ouvert les débats....A terme cela devrait déboucher sur un travail pluridisciplinaire pour une meilleure compréhension des phénomènes et surtout pour une meilleure prévention de la violence et de ses conséquences.

Je remercie toutes les instances et particulièrement l’Ambassade de France, qui m’ont permis, depuis 2009, de créer une véritable coopération et d’initier une dynamique durable qui va continuer à se développer au Nicaragua grâce aux experts formés.

Montpellier, le 23 novembre 2011

Docteur Marie-Claude Lénès